COSYSStructure et Instrumentation IntégréeChamps applicatifs Infrastructures de transport guidées ou non Afficher le menu principal

Infrastructures de transport guidées ou non

Piste de référence CityVal

Ce site pilote fait l’objet de différents travaux de recherche et développement sur des problématiques énergétiques et d’instrumentation. Ce site équipé d’une structure de voie du métro automatique CityVal développée par la Société Siemens, a pour vocation d’accueillir les prochains démonstrateurs pilotes du projet R5G@Nantes en lien avec les aspects énergie et solution climat.

La route solaire hybride (MAST-COSYS) a donné lieu à un démonstrateur COP21 commenté par Alain Vidalies sur le pavillon France allie récupération d’énergie photovoltaique à travers une couche de verre recyclé et récupération de calories dans un fluide circulant au sein de la couche de chaussée, ce qui optimise le rendement PV. Une thèse en cours vise à modéliser finement le système et à l’optimiser. On proposera également des concepts alternatifs plus avancés. Le COP IFSTTAR prévoit comme livrable témoin 50 m de route solaire hybride.

Ferroviaire 5G

Le nouvel interrogateur optique dynamique sera déployé sur un tronçon de voie ferrée béton NBT entre Gisors et Cerqueux en vue d’un premier retour d’expérience sur site de la voie sans ballast "NBT". Avec MAST, on optimisera la dalle NBT en BFUP et on la testera avec REVE sur Sisyphe.

Contrôle d’équipements critiques pour la sécurité ferroviaire : à la faveur d’un projet forfaitaire (DEMETER) avec SNCF-RESEAU en cours d’extension en LabCom, on cherche à rendre communicants et intelligents des composants ferroviaires à forte criticité : Compteur d’Essieux, Passage à Niveau, Moteurs d’Aiguille...

Sécurité des infrastructures : dans le cadre du projet SIPRIS on a identifié le potentiel des fibres optiques pour la détection de fissures. On a instrumenté 2 poutres VIPP par CFO sur le pont de la Varèze sur A7 avec monitoring avant et après l’ajout de précontrainte externe afin d’évaluer in situ la pertinence de l’utilisation de fibres optiques continues (insérées à coeur ou collées) pour la détection précoce et la localisation de fissures en vue d’un monitoring continu ou périodique de structures en béton du génie civil (ouvrages et autres infrastructures). Ce test en vraie grandeur fait suite aux essais sur poutre précontrainte réalisés en Darcy en 2014 et qui avaient mis en évidence la pertinence pour la détection de fissures dans les ponts précontraints de la mesure spatialement continue de déformation permise par le procédé.